Numérisation des tablettes cunéiformes de l’EPHE

, par Agnès Tricoche

Programme Manent (IRIS Scripta). Numérisation de la collection des tablettes cunéiformes de l’École Pratique des Hautes Études, une des collections assyriologiques les plus importantes de France.

La collection compte 630 tablettes cunéiformes ou enveloppes, provenant de Mésopotamie, sans compter une dizaine de briques inscrites provenant de Suse et de Babylonie. De par la nature même des supports en argile (tablettes, prismes, cônes), la lecture de ces documents épigraphiques s’effectue en trois dimensions (tous les côtés de la tablette sont susceptibles d’être utilisés). La démarche scientifique entreprise est aujourd’hui d’aborder les problématiques liées à la lecture, la conservation et la diffusion des textes provenant de tablettes cunéiformes par l’intermédiaire des nouvelles technologies, en particulier celles de la 3D. La numérisation de ces précieux témoins de l’histoire permet d’atteindre simultanément plusieurs objectifs. L’intérêt pour leur conservation est évident car la 3D permet d’en avoir une reproduction très fidèle et intégrale, qui rend moins nécessaires de nouvelles manipulations des objets. Ce programme de recherche autour de la lecture et la préservation de la collection de tablettes cunéiformes à l’EPHE permet aujourd’hui de réfléchir sur la notion de corpus 3D, à sa valorisation par le biais de la mise en place de base de données mais aussi à l’utilisation de programme facilitant l’extraction des textes et leur traitement.

(Jean-Baptiste Houal, Thierry Lejars, Mattéo Tanghe, Linda Papi, Benjamin Houal / AOROC et Michael Guichard / EPHE)